Loading...

mercredi 3 août 2011

Notre niveau de stress : une influence sur la grossesse

Évidemment, notre niveau de stress peut influencer notre grossesse. J'ai déjà entendu dire qu'une étude avait révélé que le niveau de stress chez la mère en prénatal pouvait avoir des répercussions sur le comportement de l'enfant à l'âge scolaire et son hyperactivité.... Ça va loin... Je ne sais pas exactement ce qui est vrai dans tout ça. Il faut en prendre et en laisser, mais nous savons toutes que le stress n'est habituellement pas un bon allié dans la vie de tous les jours. De surcroît pendant la grossesse.
C'est un moment où nous avons besoin d'être détendue et sereine.

J'ai trouvé deux petits tests pour calculer son niveau de stress. L'échelle Holmes-Rahe est utilisée pour calculer le niveau de stress et déterminer la probabilité que la santé soit affectée au cours de l'année qui vient.

Le stress psychologique joue un rôle important dans le maintien de la santé. La mesure de stress psychologique en neuf questions (MSP-9) est un questionnaire d’évaluation dont la validité a été établie scientifiquement. Cette mesure vous permet d’évaluer en moins de deux minutes l’intensité du stress que vous ressentez.


Ne tenez compte que des événements qui se sont produits au cours des 24 derniers mois.
http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/Tests/Test_MSP9_Index.aspx

Alors, où en êtes-vous ? J'ai obtenu un bon score de 43. Ce n'est pas si mal, mais je pourrais faire mieux.
Comment diminuer mon stress ?

Le site m'a proposé dix façons de diminuer le stress

N’importe quelle situation peut engendrer un état de stress. L’important est de savoir comment s’y adapter. Voici quelques façons de le faire.
  • Avoir un bon réseau de soutien social.
  • Se réserver au moins une journée de repos par semaine, sans les sources de stress habituelles.
  • Pratiquer une activité physique.
  • Respirer profondément.
  • Maintenir une alimentation saine et équilibrée.
  • Discuter des situations à problèmes avec des amis, des membres de sa famille, un conseiller professionnel (médecin, psychothérapeute, etc.).
  • Apprendre des techniques de relaxation.
  • Apprendre à connaître ses forces et ses faiblesses.
  • Modifier sa manière de répondre au stress.
  • Éviter les situations génératrices de stress.
Et vous, quel est votre score ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire