Loading...

lundi 22 août 2011

Ça pousse, ça pousse, je ne verrai plus mes orteils !!!

Comme je suis belle maintenant :) J'ai un beau ventre arrondi qui pourrait faire envie à toutes les femmes. Je suis trop heureuse. Non pas que je sois heureuse parce que je crée des envieuses, parce que vous pouvez vous imaginer que j'ai longtemps été dans cette situation, cette situation qui nous pousse même parfois à détester intérieure tout ce bonheur des futures mamans, qu'elles étalent sur la place publique... comme elles peuvent nous emmerder ces bêtes de la procréation, qui tombent enceintes "accidentellement" !!! alors que toi tu te fends le (@#$*!#(%&!$*( pour faire un enfant depuis 3 ans pis que tu n'y arrives pas.... Argh ! Non, je ne me réjouis pas parce que à mon tour je crée des envieuses. Je n'ai pas ce sentiment de mesquinerie qui m'habite. Je me réjouis parce que j'ai réussi, je suis belle, je porte la vie et je suis trop heureuse.

Parfois j'ai envie d'appeler mon médecin pour lui dire que je l'aime :) hi hi ! Sérieusement, j'ai besoin de le dire... attention coup de pub : Merci à la Clinique Ovo pour son support, l'écoute de tout le personnel, Nadia qui a croisé les doigts avec nous, merci à tous !

Aujourd'hui, je suis trop heureuse, juste de voir ce joli ventre rond.

mercredi 10 août 2011

Rechercher un pédiatre, déjà ? Une espèce rare...

Je discutais avec ma copine Martine ce matin et elle me racontait la difficulté qu'elle éprouve à trouver un pédiatre pour ses deux enfants. Elle est arrivée dans la région depuis plus de deux ans déjà et elle n'a toujours pas trouvé de pédiatre. Elle a bien un médecin oui, mais personne qui se soit spécialisé ou particulièrement intéressé aux enfants. Je me suis donc dit qu'il faudrait peut-être, un peu comme les garderies, inscrire son enfant "à l'avance" sur la liste d'attente des médecins.
Alors je commence aujourd'hui ma recherche d'un pédiatre. Un petit tour sur google et je trouve l'Association des pédiatres du Québec.
http://www.pediatres.ca/sectionvisiteurs/pediatre.cfm


On y retrouve un petit topo de la pédiatre (qu'est-ce que c'est, ce qu'ils font), des infos sur la santé des enfants et des fiches à télécharger -intéressant- et un bottin des pédiatres ! On peut y faire une recherche par région. Wow ! Reste à voir si les coordonnées sont à jour.
Je fais deux tentatives : une clinique avec une adresse, mais de no de téléphone :( et l'autre, il y a bien trois noms de pédiatres, bien, j'appelle... Ils ne prennent pas de nouveaux patients... Il faudrait rappeler l'année prochaine pour voir s'ils auront des places... Ils me conseillent d'appeler au CLSC.
Oui pkoi pas, mais il ne faudrait pas que je pousse trop loin... l'enfant n'est même pas encore né :) Je voulais surtout voir si c'était bien vrai qu'il y avait pénurie et me préparer. Bof, qu'est-ce que je perds, j'appelle au CLSC.

Bon c'est fait. Et mauvaise nouvelle : pas de liste de pédiatres qui prendraient potentiellement de nouveaux patients. On me réfère plutôt à info santé au 811. "Peut-être qu'eux ils ont la liste de tous les pédiatres de la région..." Hum, c'est bizarre, mais j'ai comme un doute... d'après moi les infirmières d'info santé se réfèrent sûrement au site internet de l'Association des pédiatres... et là, je commencerais à tourner en rond. J'essaie ?

Vous me connaissez maintenant, je vais tenter le coup pour voir... mais je vais attendre à demain parce que mon chéri Malik vient d'arriver. Nous allons profiter un peu de la terrasse.

Des nouvelles de ma quête demain... :)

mercredi 3 août 2011

Notre niveau de stress : une influence sur la grossesse

Évidemment, notre niveau de stress peut influencer notre grossesse. J'ai déjà entendu dire qu'une étude avait révélé que le niveau de stress chez la mère en prénatal pouvait avoir des répercussions sur le comportement de l'enfant à l'âge scolaire et son hyperactivité.... Ça va loin... Je ne sais pas exactement ce qui est vrai dans tout ça. Il faut en prendre et en laisser, mais nous savons toutes que le stress n'est habituellement pas un bon allié dans la vie de tous les jours. De surcroît pendant la grossesse.
C'est un moment où nous avons besoin d'être détendue et sereine.

J'ai trouvé deux petits tests pour calculer son niveau de stress. L'échelle Holmes-Rahe est utilisée pour calculer le niveau de stress et déterminer la probabilité que la santé soit affectée au cours de l'année qui vient.

Le stress psychologique joue un rôle important dans le maintien de la santé. La mesure de stress psychologique en neuf questions (MSP-9) est un questionnaire d’évaluation dont la validité a été établie scientifiquement. Cette mesure vous permet d’évaluer en moins de deux minutes l’intensité du stress que vous ressentez.


Ne tenez compte que des événements qui se sont produits au cours des 24 derniers mois.
http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/Tests/Test_MSP9_Index.aspx

Alors, où en êtes-vous ? J'ai obtenu un bon score de 43. Ce n'est pas si mal, mais je pourrais faire mieux.
Comment diminuer mon stress ?

Le site m'a proposé dix façons de diminuer le stress

N’importe quelle situation peut engendrer un état de stress. L’important est de savoir comment s’y adapter. Voici quelques façons de le faire.
  • Avoir un bon réseau de soutien social.
  • Se réserver au moins une journée de repos par semaine, sans les sources de stress habituelles.
  • Pratiquer une activité physique.
  • Respirer profondément.
  • Maintenir une alimentation saine et équilibrée.
  • Discuter des situations à problèmes avec des amis, des membres de sa famille, un conseiller professionnel (médecin, psychothérapeute, etc.).
  • Apprendre des techniques de relaxation.
  • Apprendre à connaître ses forces et ses faiblesses.
  • Modifier sa manière de répondre au stress.
  • Éviter les situations génératrices de stress.
Et vous, quel est votre score ?

mardi 2 août 2011

Un ventre qui bouge ce peut être impressionnant !

Wow ! Ma cousine m'a envoyé cette vidéo époustouflante d'un bébé qui bouge de façon très intense dans le ventre de sa mère... C'est à couper le souffle ! C'Est beau mais en même temps ça fait un peu peur, il me semble que je me rappelle très bien la sortie du petit alien dans le film du même nom... ça ressemblait pas mal à ça, non ? :)

Il faut probablement être vraiment mince pour pouvoir voir aussi bien le bébé bouger dans le ventre et probablement avoir peu de liquide amniotique.


jeudi 28 juillet 2011

Même des adultes traités avec des cellules de sang de cordon !

Je reviens avec mes questions sur les cellules souches du sang de cordon ombilical (et oui j'y pense encore :) bien que Malik et moi sommes de plus en plus décidés à conserver ces cellules - surtout qu'il a été difficile à concevoir ce bébé donc s'il devait tomber malade un jour (je souhaite de tout coeur que ça n'arrive pas !!!!). Ben à défaut d'avoir un frère ou une soeur pouvant lui offrir une greffe il aura son propre échantillon de cellules. C'Est encore mieux !


Je vous avais dit que j'avais découvert dans mes recherches que les greffes s'effectuaient surtout chez des enfants ou des personnes de moins de 50 kg il me semble parce qu'il n'y a pas bcp de cellules dans un échantillon et souvent pas assez pour un adulte. Donc conserver les cellules souches me semblait être une excellente idée surtout pour la période de l'enfance, dès qu'on atteint les 50 kg ce n'est plus suffisant.


Mias voilà que je suis tombée sur cet article qui parle d'un nouveau concept un peu révolutionnaire : ils ont amplifié les cellules souches par un procédé que je ne saurais expliquer :( et voilà pof ils ont pu greffer un adulte !


Donc, notre investissement sera peut-être bon pour plus longtemps, pour toute sa vie... Je vous laisse consulter l'article ;



Un adulte greffé avec un échantillon de sang placentaire « amplifié »
Un essai thérapeutique innovant et réussi a été réalisé au CHU de Bordeaux. Jean-François Parisis, 62 ans, a subi une greffe de cellules souches extraites d’un cordon ombilical (en février 2010). Une manipulation en labo a eu pour effet de provoquer l’expansion des cellules dans le cadre d'un protocole prospectif de recherche clinique. Un an plus tard, l’homme qui souffrait d’une leucémie aiguë myéloblastique est en rémission.
http://www.sudouest.fr/2011/04/03/jeff-greffe-a-un-cordon-ombilical-360714-1980.php#xtor=RSS-10521769

mercredi 27 juillet 2011

Les troubles du sommeil pendant la grossesse

Depuis une bonne semaine j'ai tellement de la difficulté à bien dormir, je ne sais pas ce que j'ai. Bon en fait oui, j'avais cru remarquer quelques changements depuis quelques mois, des douleurs inhabituelles, des rondeurs au niveau du ventre, des seins plus sensibles... je me doutais bien que quelque chose se passait :) Nan !

Sérieusement, le sommeil par contre, c'est tout nouveau. Je ne m'attendais pas à ce que la grossesse modifie autant le sommeil. J'exagère encore un peu, puisque c'Est tout récent et ce n'est pas de l'insomnie pure.

Les troubles du sommeil auraient tendance à varier selon le stade de la grossesse.Voici un résumé des infos que j'ai trouvées concernant les diverses difficultés que nous affrontons côté sommeil pendant cette période :

Au début de la grossesse

On ressent une fatigue et de l'endormissement qui surviennent au cours de la journée et nécessitent une sieste ou du repos.

Au cours du 2ème trimestre

La future maman est en général plus en forme et dort plus facilement.

Au cours du dernier trimestre

Des insomnies peuvent fréquemment perturber le sommeil: en effet, le bébé bouge beaucoup et la future maman éprouve un besoin fréquent d'uriner.

Conseils pour mieux dormir

  • Eviter de consommer du café et du thé
  • Manger léger, notamment au cours du diner.
  • Faire des exercices de relaxation avant de se coucher
  • Lire plutôt que de regarder la télévision
  • Se coucher à des heures régulières, dans une chambre bien aérée et pas trop chauffée
  • Dormir sur le côté gauche : cette position permet d'éviter de comprimer la veine cave située à droite de l'utérus.
Je sais ce sont des conseils assez généraux, mais ils peuvent peut-être en aider plus d'une en les pratiquant tous ! Pour ma part, je les mettais déjà presque tout en oeuvre, mais j'imagine que c'est l'envie d'uriner, alors je me lève, puis je pense à plein de trucs, je me décide à les écrire pour ne pas les oublier, ça me réveille encore plus, je retourne au lit, mon mari fait du bruit, ça me dérange plus qu'avant, je me relève, j'ai encore envie, et ainsi de suite !!!! :) ah !

jeudi 21 juillet 2011

Choisir un parrain et une marraine, est-ce utile ?

Jadis, les parrains et marraines guidaient l’enfant sur le chemin de sa Foi. Aujourd’hui, ont-ils un rôle encore pertinent ou sont-ils réduits à ouvrir leur porte-feuille deux ou trois fois par année pour gâter leur filleul et lui offrir un cadeau ? Pcq sincèrement je me pose la question de leur utilité aujourd'hui... Mes proches ont commencé à nous questionner. Qui sera le parrain et la marraine ? Du côté de mon mari ou du mien ? On choisit ceux qui ne veulent pas d'enfant, ceux qui en ont déjà, les plus vieux, les plus jeunes, ceux qu'on voit régulièrement... Quels sont les bons critères pour choisir des parrains et marraines ?

Difficile à dire si on ne s'interroge pas sur leur utilité réelle... et là encore on ne sait plus aujourd'hui. Moi je pensais que c'était important parce que si les parents mouraient, les parrains et marraines se voyaient confier les enfants. Mais ça c'est une bonne vieille légende urbaine ! Pas du tout. Il faut faire un testament et y inscrire dedans qui s'occupera des enfants s'il nous arrivait quelque chose, mais si on meurt sans l'avoir fait, ça ne change absolument rien si l'enfant possède ou non un parrain et une marraine. En fait, en faisant une recherche on se rend compte que c'est essentiellement une histoire de religion. Au début, dans la chrétienté on demandait aux baptisés de "répandre la bonne nouvelle" puis ces baptisés missionnaires sont devenus des "parrains". Des proches qui nous expliquent comment entrer dans la maison de Jésus. Rien de plus simple. Il y a donc des conditions religieuses pour occuper ce poste : il faut être soi-même baptisé et même avoir fait sa communion.

Ainsi, si on ne souhaite pas faire baptiser son enfant, il n'y a aucun intérêt à choisir un parrain ou une marraine.... Ou pourrait-on penser que la coutume, la tradition nous y amène ? Parce que vraiment de notre côté tout le monde nous en parle, et j'ai bien l'impression que tout le monde voudrait être l'heureux élu... mais personne ne semble penser à l'aspect religieux derrière tout ça.

Moi, j'avoue que je ne veux pas donner à la personne le rôle de pourvoyeur de cadeaux qui va généralement avec le vocable "parrain". Nos enfants sont tellement gâtés aujourd'hui, je ne voudrais pas que les parrains et marraines se sentent encore "obligés" d'acheter des cadeaux. Comment concilier la tradition sans écoper des mauvais côtés de la société de consommation ? Ouf !