Loading...

jeudi 21 avril 2011

Des essais infructueux vers la FIV

Savez-vous ce que c'est la FIV ? A quel moment on y a recours?  Pourquoi ? Ce que ça représente pour un couple...

Mon mari, qui a 39 ans et moi, qui en a 40, avons décidé d'avoir un enfant il y a trois ans maintenant. Certains diront que c'était tardivement... peut-être ? Est-ce la raison pour laquelle ce petit être ne voulait pas prendre vie ? Je ne sais pas.

Mais, nous ne sommes pas les seuls. Aujourd'hui, combien de nos amis ont des enfants après 35 ans ? Plusieurs !!! Est-ce réellement l'âge qui nous a nui ?

De plus en plus de couples éprouvent de la difficulté à avoir des enfants (selon l'association canadienne de sensibilisation à l'infertilité, ce serait un couple sur six au Canada!). Et les causes sont multiples ? Oui il y a l'âge bien sûr, mais qui nous dit que ce que nous ingérons - de la nourriture modifiée et transformée en labo- n'y contribue pas grandement aussi ! 

Toujours est-il qu'après avoir vécu une longue période de culpabilité, par laquelle nous passons inévitablement j'imagine, il est important de prendre les choses en mains et de devenir pro-actif face à son désir d'avoir un enfant.

Pour nous, ce fut assez long avant de réaliser que nous avions besoin d'aide. En fait, en théorie on parle d'infertilité du couple lorsque ce dernier essaie d'avoir un enfant depuis au moins un an sans succès. De notre côté, nous avons attendu deux ans, deux ans d'essais infructueux... de petites déceptions chaque mois... avant de réaliser que nous avions besoin d'aide.


Evidemment, notre entourage savait que nous étions en "essai" et ça aussi ça peut être difficile à supporter... ces immanquables mêmes questions qui reviennent chaque fois qu'on les croise... Puis? Puis, rien. Voilà. C'est terriblement frustrant et décourageant.


moi je n'y croyais plus... tellement que cela avait affecté nos relations intimes... On dirait que je n'arrivais plus à me détacher du fait que nous essayions chaque fois de faire un enfant et je ne prenais plus plaisir à nos ébats, même que je venais à les repousser. Une chance, un jour, j'ai croisé la copine d'une copine dans un café qui m'a vraiment encouragé en me parlant de sa propre expérience. Elle et son mari avait tenté l'insémination artificielle et cela avait fonctionné. Eureka ! J'avais peut-être une porte de sortie. Cette rencontre a été un peu comme une sorte de délivrance pour moi. Au début, je me suis dit qu'enfin j'allais pouvoir m'en remettre à d'autres en ce qui attrait à la réussite ou non de notre projet... Je serais moins responsable, coupable... A la limite si ça ne fonctionnait pas, ce serait la faute de la technologie. J'essaie d'analyser après coup mes réactions, c'était probablement plus complexe que cela dans ma tête, mais ça ressemblait franchement à ça.

J'en ai parlé avec mon mari le soir même et nous avons décidé de tenter le coup. Allez le tout pour le tout! Il fallait essayer !


J'ai donc bloguer afin d'en connaître davantage sur ces méthodes et sur les cliniques qui les dispensent... et je souhaite aujourd'hui vous faire partager mes expériences et découvertes. Comment j'ai vécu la FIV, l'attente, les tests, les procédures...

Je vais aussi essayer de vous donner des liens qui m'avaient moi-même servie. Voici le lien d'un reportage de l'émission Enjeux qui avait été diffusé à Radio Canada en 2003. J'avais bien aimé les témoignages.Reportage Enjeux 2003
http://www.radio-canada.ca/actualite/enjeux/reportages/2003/03-01-21/desir-parents.shtml

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire