Loading...

jeudi 21 avril 2011

Protocole antagoniste : pour le jargon des spécialistes :)

Le jour ou l'on commence à espérer c'est lorsque la copine d'une amie nous raconte qu'elle a réussi à tomber enceinte grâce à la fécondation in vitro... Et là on réalise que cela pourra peut-être nous aider aussi... Je sais, la méthode n'est pas miraculeuse, je n'ai plus les chiffres en tête (on me les avait donnés au début du processus), mais ça ne marche pas du tout à tous les coups ! Pour preuve, notre premier essai a été infructueux.

Nous avons fait deux cliniques. Dans la première, nous avons fait un seul essai et ça n'a pas fonctionné, mais nous n'avions pas été très satisfaits, ni convaincus. Je ne pensais pas que nous allions récidiver... mais voilà qu'après les fêtes j'ai eu envie de remettre ça... je ne sais pas, la magie de Noël, la rencontre avec la famille et les enfants des autres... J'ai eu envie de retenter le coup.

Même si après trois ans, nous y croyions de moins en moins... J'avais envie d'essayer encore. Surtout que maintenant avec la prise en charge par la RAMQ, nous avions droit à trois essais (trois cycles pour être plus précis) qui sont remboursés.

Donc un beau matin, j'apprends à mon mari que j'ai pris RDV dans une nouvelle clinique, la clinique OVO pour retenter le coup. Lui, il a embarqué dans le train avec un enthousiasme qui m'a surpris, on n'aurait pas dit que ça faisait plus de trois ans que nous essuyons les échecs.

Dans cette clinique -un peu bondée, je l'avoue- on rencontre un médecin très gentil, qui nous explique les différentes étapes (une chance nous pouvions réutiliser les résultats des tests que nous avions fait!) et c'était reparti.

Mon diagnostic : on me "prescrit" un protocole antagoniste... à 40 ans quand même il me fallait un truc un peu intense :)
1) pour stimuler ma production d'ovules, j'ai pris du Menopur (150 u.) et du Bravelle (225 u)... après cette médication, j'ai passé une écho et on s'est rendu compte que j'étais prête. J'avais des follicules matures. Ils m'ont extrait 8 ovules matures. Je ne sais pas si c'est dans la moyenne ou la normale, mais moi je trouvais ça bien.
2) Ils ont fécondé ces ovules et nous avons obtenu 5 embryons (que s'est-il passé avec mes trois autres ovules, on m'a dit que la qualité était moins bonne... Moi j'aurais bien voulu les garder quand même, au cas ou, on ne sait jamais...)
3) Puis on m'a transféré un seul embryon... en espérant que tout se passe bien avec celui-là. Et trois autres embryons ont été congelés. je ne sais pas pourquoi ils acceptent seulement de transférer un embryon. J'avais beaucoup insisté pour qu'ils en transfèrent deux, pour être sûre qu'il y en ait au moins avec lequel ça fonctionne. ça m'inquiétait bcp, mais bon on m'a fait comprendre que c'était comme ça...
4) ensuite, j'ai attendu, nous avons attendu, une attente longue et pénible, presque aussi longue que les trois années qui venaient de s'écouler depuis que l'on essayait de faire un enfant... Enfin, j'ai pu faire le test de sang pour vérifier s'il y avait bien une grossesse....
et..

5) POSITIF !!!! Enfin! Je n'y croyais pas... J'étais tellement contente et en même temps ça semblait si irréel que je ne voulais même pas le dire, prononcer les mots : "je suis enceinte", comme si ça risquait de briser la magie...

C'Est encore tout récent, et nous ne sommes pas "tirés" d'affaire... Je n'ai que 6 semaines de grossesse de fait, donc il peut encore arriver qqchose... (mon côté réaliste qui revient!) je suis tjs sous médication (jusqu'à 12 semaines je crois). Mais maintenant, j'ai le goût de l'annoncer à tout le monde et de vous faire partager mes joies ou mes déceptions.

1 commentaire:

  1. Félicitations pour ta grossesse! C'est vrai que ca fait tellement drôle de prononcer les mots "Je suis enceinte" au début. Ici j'ai 9 mois de grossesse et desfois je me surprends encore en "realisant" que je suis enceinte!
    Je te souhaite une belle grossesse sans tracas!

    RépondreSupprimer