Loading...

vendredi 6 mai 2011

La fête des mères

Oh la la, je suis tombée sur ce billet de Louis Simon Ferland sur le site de Yoopa et je voulais pleurer. Je me sens d'une grande sensibilité aujourd'hui. C'est peut-être la grossesse...
 J'en mets un petit extrait :

Je sais qui vous êtes. On ne se connait pas vraiment, mais je vous connais quand même. Vous êtes une maman, n’est-ce pas? Vous écrivez parfois ici, au bas de ce billet. Je vous ai lu réagir à d’autres textes, commenter d’autres articles. Et souvent, vous n’écrivez pas. Mais vous lisez. Alors aujourd'hui c’est à mon tour d’écrire juste pour vous.
Je vous ai vu au soccer, en train d’encourager votre garçon, qui venait enfin de toucher au ballon.
Je vous ai croisé à l’épicerie, quand vous répétiez à votre bambin pour la 6e fois que non, vous n’alliez pas acheter des bonbons.
Je vous ai aperçu à la clinique sur votre chaise d’inquiétude, en train d’espérer que le virus allait laisser votre fillette tranquille.
Je vous ai salué à l’école quand votre êtes venue chercher votre petit dernier.
J’ai attendu avec vous chez le dentiste, quand vous avez essayé de rassurer votre fiston.
Vous êtes une maman. Je ne vous connais pas, mais je vous admire. Oui, j’ai vu cette petite ride qui n’y était pas avant. Une ride au coin de l’œil, qui raconte les nuits de fièvre, les otites, les journées d’angoisse pour un rien, pour un tracas maternel. Sont-ils en sécurité? Manquent-t-il de quelque chose? Va-t-elle se faire des amis? Est-ce qu’il a assez mangé? Est-ce que je l’ai habillée assez chaudement?

C'Est beau non ? ça ne vous donne pas un peu envie de pleurer ? Moi si. Alors que mon enfant n'est même pas encore né et à peine conçu ! Je me projette déjà dans tout ça, en fait ça fait déjà quelques années que je me projette dans tout ça...
Ma mère me disait souvent quand j'étais jeune adolescente, "tu verras ma fille, tu comprendras quand tu auras des enfants", et bien j'ai l'impression que je commence à comprendre quand je lis ça.

Je t'aime maman !

1 commentaire:

  1. Merci fleurbleue d'avoir partagé mon billet. Je suis content de vous avoir touchée.

    RépondreSupprimer